Imprimer
Catégorie : Énergies renouvelables

Installer un climatiseur est la meilleure solution pour rester au frais l'été et au chaud l'hiver. Cependant, la climatisation réversible a parfois mauvaise réputation... Nous revenons sur 10 idées reçues et nous vous expliquons tout à son sujet !

Une climatisation réversible, ça coûte cher

Vrai et faux !

Le prix va bien évidemment dépendre de la marque, du modèle et des performances que vous choisissez. Cependant, face à la concurrence du secteur, les fabricants proposent des tarifs compétitifs. Beaucoup de facteurs vont entrer en jeu pour déterminer le prix : la marque, la puissance, le type (split mural, console ou gainable), le design, les caractéristiques, et bien sûr : la pose de votre climatiseur par un professionnel qualifié RGE… Pensez également que l’achat d’une climatisation réversible vous permettra de réaliser des économies sur votre facture de chauffage !


C’est énergivore et pas éco-responsable

Faux !

En plus de contribuer à la réduction des émissions de CO2, les climatisations réversibles vous permettent de réduire votre facture énergétique. De plus, leur procédé permet une importante récupération d’énergie avec une faible consommation électrique. Selon leur classe énergétique, ces appareils peuvent restituer environ 4 fois plus d’énergie qu’ils ne consomment.


La climatisation réversible rend malade

Faux !

C’est probablement l’idée reçue la plus importante sur les climatisations réversibles. En effet, il n’y a aucune raison que ces appareils vous rendent malades s’ils sont correctement entretenus et réglés. Il est important que la différence entre la température extérieure et intérieure ne dépasse pas les 8°C. En été par exemple, lorsqu’il fait 34°C dehors, nous vous conseillons de régler votre climatiseur sur 26°C. Cela vous paraît trop élevé ? Pourtant, vous ressentirez bel et bien la fraicheur à l’intérieur de votre maison. Vous éviterez le choc thermique et vous réaliserez des économies.


La climatisation réversible, ça fait du bruit !

Faux !

Certains climatiseurs peuvent en effet se révéler bruyants : tout dépend de la gamme que vous choisissez et de la puissance de votre appareil. La plupart des modèles que le Groupe IBC propose d’installer chez vous savent se faire oublier avec un niveau sonore en moyenne de 20dB à 30dB, comparable à un bruissement de feuilles… En comparaison, les réfrigérateurs génèrent en moyenne entre 35dB et 45dB.


C’est utile qu’en été

Faux !

Comme l’indique son nom, un climatiseur réversible peut fonctionner en toute saison. En hiver, votre climatiseur ira puiser les calories contenues dans l’air extérieur pour les restituer dans la pièce à chauffer. À l’inverse, en été, les calories seront extraites de la pièce à refroidir et évacuées à l’extérieur. En conclusion, pour passer l’hiver au chaud et l’été au frais, vous pouvez opter pour un climatiseur réversible sans problème.

 

C’est compliqué à entretenir

Faux !

Comme tout appareil, un climatiseur demande à être entretenu de manière régulière. Il peut fonctionner longtemps sans perdre de ses performances thermiques si vous en prenez soin. Pour les pompes à chaleur de plus de 12kW, vous devez savoir qu’un entretien annuel effectué par un professionnel est obligatoire. En-dessous de cette puissance, l’entretien n’est pas obligatoire. Cependant, nous vous conseillons d’en réaliser un de temps en temps, auprès de l’entreprise qui a installé votre climatiseur, afin d’examiner le circuit de fluide frigorigène ou de contrôler le cycle de dégivrage en période de grand froid.

 

La climatisation réversible augmente les risques d’allergies

Faux !

Si vous pensez qu’une climatisation réversible peut accentuer les risques d’allergies, sachez qu’en réalité c’est tout à fait l’inverse. Les filtres piègent la poussière, les acariens et les pollens en suspension. Cela rendra donc votre air plus pur. À condition, bien sûr, de vérifier et nettoyer vos filtres de temps en temps…


Ce n’est pas esthétique

Faux !

Encore une fois, ce paramètre va dépendre de l’appareil que vous choisissez d’installer. De plus en plus de marques cherchent à combiner confort et esthétique avec des appareils design, capables de se fondre dans n’importe quel environnement. Aujourd’hui, les consommateurs bénéficient d’un large choix pour les couleurs et formes des climatiseurs… Vous pouvez également opter pour des produits discrets comme les climatisations gainables, camouflés dans les combles ou un faux plafond : la parfaite solution de climatisation invisible.


C’est compliqué à installer

Vrai et faux !

Dans l’absolu, installer un climatiseur n’est pas compliqué et ne nécessite pas de grands travaux. Cela peut s’avérer compliqué si vous vous lancez seul dans les travaux d’installation. C’est pourquoi nous vous conseillons fortement de faire appel à un professionnel qualifié qui saura vous fournir un travail de qualité, tant au niveau de la sélection de votre climatiseur que de son installation.


Ça chauffe mal

Faux !

Pour un certain nombre de personnes, les « climatisations réversibles » sont uniquement associées à l’été et faites pour climatiser. Pourtant, elles sont aussi conçues pour chauffer les pièces de votre logement. Comme tous les systèmes de chauffage, pour obtenir de bons résultats, il est important que l’appareil soit adapté à votre situation et que sa puissance soit suffisante.

 

 

L'équipe du Groupe IBC.

 Logo du Groupe IBC